• Chjam'è Rispondi +

    Chjam'è Rispondi CHJAM' è RISPONDI Sabatu 29 dicembre 2018, 6 ore   Cume tutti l’anni eccu a chjama per a serata trà Lire la suite
  • Master Class 2018 ACCADEMIA FONTI E MEMORIE +

    Master Class 2018 ACCADEMIA FONTI E MEMORIE ACCADEMIA FONTI E MEMORIE Master-Class de musique ancienne Sur l'ornementation et l'improvisation Des sources écrites aux traditions orales. De la pratique Lire la suite
  • Cuncerti: Moncho Solo +

    Cuncerti: Moncho Solo Retrouvez Moncho Solo en concert à l'auditorium de Pigna en 2018 Vendredi 19 octobre à 21h.   Auteur compositeur interprète, Lire la suite
  • Cuncerti: Tant Que Li Siam +

    Cuncerti: Tant Que Li Siam Retrouvez Tant Que Li Siam en concert à l'auditorium de Pigna en 2018 Dimanche 21 octobre à 18h30   Trois Lire la suite
  • In residenza: LES SUPPLIANTES +

    In residenza: LES SUPPLIANTES Les suppliantes Texte Eschyle, Adaptation Serge Lipszyc / Jerome Casalonga Création musicale et théâtrale Sortie de résidencesamedi 15 décembre 2018 à Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27

Participez à la création de notre blog A VOCE RIVOLTA!

Vous souhaitez donner votre avis, critiquer, caricaturer, controverser, échanger, partager sur les événements proposées par Voce ?

Participer par vos écrits (en français ou en corse), vos dessins, vos clichés, à enrichir le blog de Voce !

Nous vous attendons nombreux autour de ce projet! A prestu!

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retour sur la venue de Musicatreize avec la création Chanter l'icône

Le 21 janvier dernier, Voce a accueilli Chanter l'Icône, la nouvelle création de l'ensemble Musicatreize


Sta sera in Pigna c'était Byzance

On stage : 12 apôtres chantant ,  parfaite mixité + 1 conteuse du soir + 1 chef de cœur

Iconique spectacle, mille ans d'histoires ..........du texte....... à la  musique........à l'image

* Un homme & une femme - Argile idéal

* Mandorle turquoise striée d'or fin -  Berceau spatial

* Kingdom of Even - Ferveur collégiale

Uomi, angeli, induvini, impiratori & Regina Maria

Cosmicu viaghju induve Batter our hearts alors Réjouissons-nous !!!!!!

Marie-paule Santini

CHJAMA A PUESIA E RISPONDE A GHJUVENTÙ

Da qualchi anni si sentia chi u rinnovu di l’arte anticu di u chjam’e ripondi era in anda, a l’uccasione di a serata in Pigna tra Natale e Capu d’annu. Nascianu ghjuvani pueti, chi cuntrastavanu incù i più anziani e li tenianu capu. Ma ci dumadavamu s’elli ùn eranu micca eccezioni, fenomeni di un ultima rimanenza cume l’ultimu raggiu di u sole primu di a notte.

U primu slanciu l’avianu datu Paulusantu Parigi e Olivier Ancey.

E poi, un annu dopu à l’altru, sò affacati Cristofanu Limongi dettu Titò, Stefanu Conca e Ghjuvanbattista Albertini ; e dopu Ghjuvanfedericu Terrazzoni,  « u pasturellu » di Bunifaziu ; e dopu Silvanu Ghjannechini ; e dopu Francescu Luciani ; e dopu Brandone Andreani. Senza cuntà quelli chi, d’un scornu à l’altru di a Corsica, ùn sò ancu affaccati à a luce e chi per u mumentu si tenenu sempre piati tra di elli in certi caffè chi elli soli cunnoscenu.

E quist’annu avemu avutu a meravigliosa surpresa di sente cantà i ghjuvanissimi Petrusaveriu Luciani di Pietralba e Pierre-Ange Martini di Barchetta. So elli, capu à capu, soli in scena, chi hannu apertu u ballu e chi, dopu avè fatu mostra di i so talenti, hannu chjamatu curtesamente l’aziani.

E l’unu apressu à l’altri, i pueti hannu rispostu e hannu fattu u chjerchju nantu à u palcu, puru se certi per spiritu di cuntradizzione o forse per rende u discorsu più stuzzicaghjolu si so tenuti un altura.

Eranu ondeci i pueti : Olivier Ancey, Lozzi ; Cristofanu Limongi, Cervioni ; Francescu Luciani, Ghisunaccia ; Petru Saveriu Luciani, Pietralba ; Pierre-Ange Martini, Barchetta ; Ghjiseppu Micaelli, Ghisunaccia ; Carlinu Orsucci, Tallone ; Petru Santucci, i Pirelli d’Alisgiani ; Anghjulu Simeoni, Marsulinu ; Carlo Storai, Bastia ; Ghjuvanluiggi Villanova, Calinzana.

Toni Casalonga

Don Giovanni en Corse, le documentaire

Don Giovanni en Corse, diffusion du documentaire sur France 3 Via Stella

Un très beau film réalisé autour de la création du spectacle lyrique Don Giovanni, créé par la Nouvelle Troupe Lyrique sous la direction de Jean Daniel Senesi.

Le documentariste Guy Baudon, retrace les actions de sensibilisation conduite en Corse auprès des enfants et des jeunes, avec le concours des acteurs culturels insulaires.

Le film sera diffusé les vendredi 29 décembre à 20h35 - lundi 1er janvier à 14h05.

Vous pouvez également soutenir le travail du documentariste Guy Baudon et de la Nouvelle Troupe Lyrique en achetant le DVD du documentaire, participation 15 €, informations auprès du Centre Voce Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retour sur la résidence "From Chet to Jobim"

FABULOUS FAB. !

Carioca vêtue de rouge flamenca............, 4 gars & un Elixir trio , good vibrations de cuivres et cordes

IL était une fois  Les Amériques, voyage en belle compagnie de Chet & Tom !

Ballade entre California Saoul Jazz, Bossa Nova  & lingua nustale.....................

Sta sera mi paria d'èsse  una zitella d'Ipanema , chi piacè !!!!!

Marie-Paule / CNCMVoce

Crédit photo: Eric Champelovier /Novellart-2b

LE REQUIEM DE COIMBRA

Ce qui frappe dès l’entrée dans l’auditorium c’est la vue verticale du plateau sur lequel est exposée en bon ordre une somptueuse monstration des splendides instruments que sont, rangés par familles, du plus petit au plus grand, les flutes à bec, les doulcianes, les cornets à bouquin et les tournebouts (ou cromornes).

A l’arrivée des musiciens, pendant que les quatre chanteurs se posent, debout, derrière leurs pupitres, les quatre instrumentistes viennent choisir devant nous chacun son instrument. Ils le reposeront délicatement à la fin de chaque pièce pour en reprendre un nouveau, sans jamais détruire la symétrie de la disposition.

Le pari était audacieux, comme l’écrivait dans la feuille de salle le chef de cette banda, le portugais Tiago Simas Freire : « associer des chanteurs corses expérimentés avec des musiciens spécialisés dans les répertoires anciens pour une découverte et une nouvelle création à partir de sources musicales inédites du XVIème siècle qui déclinent diverses techniques polyphoniques orales sur le plain-chant ».

Magnifiquement sévère, ce programme musical nous a permis de percevoir, dans la qualité charnelle du timbre des voix et des bois mêlés, une sorte de sensualité de la mort dont les ibères sont friands et que les corses partagent volontiers en célébrant, avec les larmes, la lumière.

L.A. Gascona

17.11.2017

Page 2 sur 6

Aller au haut