• "graver la musique" rencontre avec le compositeur Zad Moultaka +

    Rencontre exceptionnelle samedi 21 décembre à 18h à L'auditorium de Pigna Entrée libre   Le compositeur Zad Moultaka sera reçu Lire la suite
  • Canto In Fabula, un spectacle "Jeunesses musicales de France" +

    Canto In Fabula, un spectacle Conte, musique et chant du Venezuela Mercredi 4 décembre à 14h, entrée libre sur réservation à l'Auditorium de Pigna Canto Lire la suite
  • Oedipe Roi / Bastia +

    Oedipe Roi / Bastia OEDIPE ROI / BASTIALa peur n'est pas une vision du monde Samedi 30 novembre 2019 à 18h à l'Auditorium de Pigna Lire la suite
  • In residenza: SEULE +

    In residenza: SEULE SEULE, Pour une danseuse, quatuor à cordes et électronique samedi 16 novembre 2019 à 18h à l'auditorium de Pigna. Entrée libre Lire la suite
  • Rencontres Musicales de Méditerranée +

     Rencontres Musicales de Méditerranée Dans le cadre des Rencontres Musicales de Méditerranée Partage musical et fraternité entre les peuples de la Méditerranée Jeudi 7 Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34
  • 35

CHJAMA A PUESIA E RISPONDE A GHJUVENTÙ

Da qualchi anni si sentia chi u rinnovu di l’arte anticu di u chjam’e ripondi era in anda, a l’uccasione di a serata in Pigna tra Natale e Capu d’annu. Nascianu ghjuvani pueti, chi cuntrastavanu incù i più anziani e li tenianu capu. Ma ci dumadavamu s’elli ùn eranu micca eccezioni, fenomeni di un ultima rimanenza cume l’ultimu raggiu di u sole primu di a notte.

U primu slanciu l’avianu datu Paulusantu Parigi e Olivier Ancey.

E poi, un annu dopu à l’altru, sò affacati Cristofanu Limongi dettu Titò, Stefanu Conca e Ghjuvanbattista Albertini ; e dopu Ghjuvanfedericu Terrazzoni,  « u pasturellu » di Bunifaziu ; e dopu Silvanu Ghjannechini ; e dopu Francescu Luciani ; e dopu Brandone Andreani. Senza cuntà quelli chi, d’un scornu à l’altru di a Corsica, ùn sò ancu affaccati à a luce e chi per u mumentu si tenenu sempre piati tra di elli in certi caffè chi elli soli cunnoscenu.

E quist’annu avemu avutu a meravigliosa surpresa di sente cantà i ghjuvanissimi Petrusaveriu Luciani di Pietralba e Pierre-Ange Martini di Barchetta. So elli, capu à capu, soli in scena, chi hannu apertu u ballu e chi, dopu avè fatu mostra di i so talenti, hannu chjamatu curtesamente l’aziani.

E l’unu apressu à l’altri, i pueti hannu rispostu e hannu fattu u chjerchju nantu à u palcu, puru se certi per spiritu di cuntradizzione o forse per rende u discorsu più stuzzicaghjolu si so tenuti un altura.

Eranu ondeci i pueti : Olivier Ancey, Lozzi ; Cristofanu Limongi, Cervioni ; Francescu Luciani, Ghisunaccia ; Petru Saveriu Luciani, Pietralba ; Pierre-Ange Martini, Barchetta ; Ghjiseppu Micaelli, Ghisunaccia ; Carlinu Orsucci, Tallone ; Petru Santucci, i Pirelli d’Alisgiani ; Anghjulu Simeoni, Marsulinu ; Carlo Storai, Bastia ; Ghjuvanluiggi Villanova, Calinzana.

Toni Casalonga

Aller au haut