• Cuncerti: A RICUCCATA +

    Cuncerti: A RICUCCATA Retrouvez A Ricuccata en concert à l'auditorium de Pigna en 2019. Vendredi 7 juin et vendredi 30 août à 21h30 Lire la suite
  • Cuncerti: BALAGNA +

    Cuncerti: BALAGNA Retrouvez Balagna en concert à l'auditorium de Pigna en 2019 Mardi 21 mai à 21h. Mardi 25 juin et mardi Lire la suite
  • FESTIVOCE 2019 +

    FESTIVOCE 2019 FESTIVOCE 2019, du 13 au 16 juillet Taraf De Caliu, E Supplicante,Metamorphosis, Odo Ensemble,William Chabbey Trio, Trio Mohannad Nasser, Lola Lire la suite
  • FESTIVOCE 2019, samedi 13 juillet +

    FESTIVOCE 2019, samedi 13 juillet  PROGRAMME: Samedi 13 Juillet Sabatu 13 Di Lugliu 10h à 12h - RDV Place de l'église: ATELIERS DE PRATIQUE ARTISTIQUE18h- PIAZZA Lire la suite
  • In residenza: Alternatim - En marge +

    In residenza: Alternatim - En marge Alternatim - En marge Concert gratuit vendredi 31 mai 2019 à 21h à l'auditorium de Pigna. Avec: Jonathan Bell, compositeur, live Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30

spectacle

Hospitalières

Mise en scène de Francis Aïqui

Avec Serge Lipszyc

Samedi 25 février 2017 à 18h30 à l'auditorium

 

Hospitalières

Costumes: Agnès DARY
Scénographie: Yann EVENProduction: Théâtre Point
Coproduction: Ville d'Ajaccio
Avec l'aide financière de la Collectivité Territoriale de Corse

"No man is an island entire of itself.
Nul homme n'est une Ile complète en soi-même ;
tout homme est un morceau de continent, une part du tout, si une motte de terre est emportée par la Mer,
l'Europe en est lésée,
comme si les flots avaient emporté un promontoire,
le manoir de tes amis, ou le tien ;
la mort de tout homme me diminue
parce que j'appartiens au genre humain.
Ainsi donc n'envoie jamais demander pour qui sonne le glas, il sonne pour toi.
And therefore never send to know for whom the bell tolls;
it tolls for thee."  
John Donne

 Note du metteur en scène, francis Aïqui

Au printemps 2009, j'ai été invité pour une résidence d'écriture, dans la Creuse, à l'Hôpital de Guéret. J'y suis resté un peu plus de deux semaines, partageant mes journées et mes soirées entre l'hôpital et l'internat. L'expérience fut forte. Si forte que j'ai décidé tout d'abord de la relater au plus près, sous forme de Chroniques. De retour de résidence, j'ai choisi de prolonger cette expérience  par l'écriture d'une seconde partie imaginée et fictionnelle. Cette juxtaposition d'une première partie "documentaire" et d'une deuxième partie "fiction", est au cœur de cette proposition pour un homme seul. Le texte est tour à tour grave, comme il se doit, mais insolite aussi et parfois même drôle, car rire à l'Internat peut être une question de vie ou de mort… !


Il aura fallu près de six ans,  à ce texte non théâtral à l'origine, pour oser enfin l'espace du plateau. Il aura fallu une lecture publique à l'Aghja, en avril 2016, et les réactions très enthousiastes des spectateurs venus nombreux ce soir-là. Il aura fallu l'intérêt marqué de plusieurs metteurs en scène, et la conviction réitérée d'amis très proches, et surtout, bien sûr, le désir d'un comédien, Serge Lipszyc : "J'ai découvert le texte de Francis qui m'a touché dès sa première lecture. Je ne savais pas pourquoi, la vie s'est chargée de me le rappeler quelque temps plus tard. Les relations Père-Fils ont nourri des générations d'auteurs. D'Hamlet à Platonov, pour ne parler que d'auteurs qui me sont chers, elles nous questionnent sans fin sur le mystère de cette relation. J'ai éprouvé à la lecture de ce texte pudique et ciselé le désir de le porter à haute voix. Francis a répondu à ma demande. Je nous souhaite un beau voyage.

RENSEIGNEMENTS CCM VOCE
Tel. 04 95 61 73 13 / 06 79 40 68 80
email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site :www.centreculturelvoce.org

Tarifs : 15 € / Réduction 10 € / Gratuit pour les moins de 10 ans

Création

Aller au haut