• Cuncerti: A Cumpagnia +

    Cuncerti: A Cumpagnia Retrouvez A Cumpagnia en concert à l'auditorium de Pigna Mardi 23 avril, vendredi 10 mai & mardi 22 octobre à Lire la suite
  • Théâtre - La maman bohème +

    Théâtre - La maman bohème La maman bohème - Médée Théâtre Une création de A SCINTILLA BALANINA Représentation à l'auditorium Vendredi 19 avril 2019 à 21h Lire la suite
  • In residenza: Cursicana +

    In residenza: Cursicana Cursicana in Pigna Concert à l'auditorium samedi 20 avril 2019 à 21h à l'auditorium de Pigna.   Cursicana est un Lire la suite
  • Cuncerti: Meridianu +

    Cuncerti: Meridianu Retrouvez Meridianu en concert à l'auditorium de Pigna en 2019 Mardi 16 avril et mardi 8 octobre à 21h Mardi Lire la suite
  • l'Histoire du soldat +

    l'Histoire du soldat L'histoire du soldat "lue, jouée et dansée" Jeudi 21 mars 2019 à 18h30 à l'auditorium de Pigna. en coproduction avec Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28

Sisco Trio

Une voix et deux vents, de Sisco à Pigna

Concert à l'auditorium samedi 15 avril 2017 à 18h30 à l'auditorium de Pigna.

 

La pièce de Salvatore Sciarrino, "La perfezione di uno spirito sottile" (40 mn) et celle de François Paris, "Sisco Trio" ( 12 mn) sont extrêmement opposées dans l’écriture vocales et apportent 2 conceptions très différentes sur la composition tout en se rejoignant.

La pièce de Sciarrino, dont le personnage principal est la flûte, utilise la voix comme véhicule d’un message universel, comme on découvrirait un dessin d’un des premiers homo-sapiens dans une grotte préhistorique.

« Chi sei ? e donde vieni ? »

« Della terra sono figlia , E del cielo stellante »

Le texte mis en musique a d’ailleurs été trouvé, gravé sur des plaques, sur un site archéologique d’une ancienne mine d’or de l’île de Crête.

Dans la pièce de François Paris, la voix ne porte pas de sens mais fait partie d’un ensemble réunit pour « jouer » en trio, comme des enfants jouant de façon frénétique avec une balle dont le but est que celle–ci reste le plus possible en l’air et en mouvement. Mais à la fin les joueurs ne peuvent résister à la loi de la gravité et s’abandonnent dans un grand mouvement de descente .

Les deux œuvres se rejoignent dans une invitation à se laisser surprendre, à « renverser » notre écoute et à nous étonner .

 

Avec
Elodie Tisserand, soprano
Carmen Dominguez, clarinette
Rui Borges Maria, flûte

François Paris est le directeur du CIRM, Centre national de création musicale à Nice, avec lequel le CC Voce a collaboré pour le spectacle MELTEM en 2015, et participé à la co-production de son opéra « Maria republica » qui a été créé à Nantes en 2016 après une résidence à Pigna.

Création

Aller au haut