• In residenza: Al Hamra +

    In residenza: Al Hamra AL HAMRA Mohannad Nasser Concert jeudi 19 mars à 18h à l'auditorium de Pigna sur entrée libre Joueur de Oud Lire la suite
  • Cuncerti: A Cumpagnia +

    Cuncerti: A Cumpagnia Retrouvez A Cumpagnia en concert à l'auditorium de Pigna Vendredi 11 avril, mardi 9 juin, mardi 1er septembre & vendredi Lire la suite
  • La gamme de Marin Marais +

    La gamme de Marin Marais samedi 15 février 2020 à 18h  à l'auditorium de Pigna Entrée libre   LA GAMME SOUS FORME DE PETIT OPERAMarin Lire la suite
  • Brama Pellegrina +

    Brama Pellegrina vendredi 21 février 2020 à 18h  à l'auditorium de Pigna Entrée libre   BRAMA PELLEGRINA Jeff Vega direction artistique Trio Lire la suite
  • Affundatura +

    Affundatura samedi 29 février 2020 à 18h  à l'auditorium de Pigna Entrée libre   AFFUNDATURACréation hybride Direction artistique & Mise en Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  • 32
  • 33
  • 34

SEULE, Pour une danseuse, quatuor à cordes et électronique

samedi 16 novembre 2019 à 18h à l'auditorium de Pigna. 
Entrée libre

Conception et chorégraphie Laurence Marthouret
Interprétation en alternance Jeanne Chossat et Angélique Pacchiotti
Musique Patrick Marcland
Quatuor à cordes Ensemble Court Circuit
Violons Alexandra Greffin-Klein et Sullimann Altmayer
Alto Laurent Camatte
Violoncelle Askar Ishangaliyev
Scénographie Tony Barthélémy
Création lumière et régie Eugénie Marcland
Réalisateur informatique musicale et ingénieur du son Camille Giuglaris (CIRM)


Durée : 50 minutes

SEULE

Ecriture croisée entre chorégraphie, musique et poésie

Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d’eux
René Char


Intention de recherche
Le rapport aux mots / Le rapport au corps

SEULE est une recherche sur l’impact du langage et des mots dans le corps, donc dans notre être profond.
Dans l’immobilité du silence intérieur, les mots résonneront et se logeront dans la matière même de la chair. Ils seront entendus et vus par le prisme du mouvement.
Dans cet effondrement, parfois, le corps restera seul, flottant dans l’espace immense de la nuit, suspendu.
C’est une réflexion sur l’idée de la solitude comme un état universel et inéluctable de la condition humaine. Le langage comme tentative de rompre cette solitude.
SEULE serait, être avec soi même, dans son monde intérieur nourri par son propre imaginaire.

La solitude implique que, bien que seul, je sois avec quelqu’un (c’est à dire moi même).
Hannah Arendt

 

Production / Partenaires

Production Cie /TranS/

En coproduction :

Le CIRM Centre International de Recherche Musicale Nice
Le Musée National Marc Chagall, Nice
LʼEnsemble Court-Circuit, Paris
Le Centre National de Création Musicale Voce / CNCM Voce, Corse
«SEULE» a bénéficié du soutien de Césaré Centre national de création musicale - Reims.
Avec le soutien de la SPEDIDAM

Soutiens pour le fonctionnement

Ville de Nice et département des Alpes maritimes

Création le 30 novembre 2019 au Musée National Marc Chagall dans le cadre du Festival Manca (CIRM).


RENSEIGNEMENTS

CENTRE NATIONAL DE CREATION MUSICALE VOCE
Tel. 04 95 61 73 13 / 06 79 40 68 80
email: resa@ccvoce.org
Site :www.centreculturelvoce.org

Création

Aller au haut